The Servant de McAlpine que je veux lire

Semaine dernière, j’ai découvert que quelqu’un qui aujourd’hui travaille dans l’art, était parti à Londres pour devenir gestionnaire de fonds sans qualification ni expérience il y a trente. Il était un enfant « Thatchite » avec un apartment à Londres et un autre avec un vue sur Central Park et toutes les vacances de ski qu’on peut se mettre dans la tête. Thatcher, la maman parfaite lui a tout permis. Il a pu devenir tout ce qu’il a pu imaginer mais à un moment donné il perdu le goût. En cherchant du sens, il est rentré en Ireland et s’est trouvé dans les arts.
Thatcher, la libératrice, a ouvert les portes de la possibilité. Je crois qu’elle croyait redonner le pouvoir au peuple mais comme McAlpine, son fils spirituel a dit, elle était déçu par le manque de générosité que les gens avaient avec leur nouvelle richesse. Donc ces possibilités dont D&G (Deleuze et Guattari) écrivaient et parlaient n’ont pas de sens sans un acteur ou troupe qui pourraient les explorer, en dehors du paradigme qui conçoit de désir comme un appetit à étancher. Mais la grande question est comment je vais aborder cela avec Stephane Castet sans qu’il n’ait envie d’une bière? Plan D

CK

Exposition Art Contemporain Bricodrama 2017 ToulouseRevenir au fil d’actualité du journal Bricodrama

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s